JEC World 2018 : Stratasys


Stratasys, l’un des principaux acteurs de l’impression 3D à base de polymères, présentait sur son stand des prototypes, des outillages et des pièces de production, parmi lesquelles ce dôme avec raidisseurs, réalisé avec la technologie robotique présentée en 2016, pour une application aéronautique.

Pour Amos Breyfogle, Lead Application Engineer chez Stratasys, cette technologie est comparable au placement de fibres (géométrie des pièces, choix de l’orientation du fil), mais présente l’avantage de ne pas nécessiter d’outillages.

La gamme de matières ULTEM était également mise en avant pour la réalisation de moules de drapage et de polymérisation. Elle permet d’obtenir très rapidement des outillages aux formes complexes, plus légers et conduisant mieux la chaleur (donc permettant des cycles de polymérisation raccourcis) que les moules traditionnels en métal.

Image Gallery Ultem1010 2

Les moules imprimés peuvent être utilisés bruts, ou après usinage – selon le besoin de précision dimensionnelle – supportent les cycles standard des époxys (180°C) et jusqu’à 70 cycles de polymérisation, avant de nécessiter un re-surfaçage. Les dimensions maximales réalisables correspondent à la capacité de la Fortus 900MC : 0,9m x 0,6m x 0,9m.

Un autre matériau, le ST-130, permet d’accélérer les développements : il s’agit d’un matériau sacrificiel conçu pour réaliser des mandrins solubles. Une pièce exposée sur le stand, réalisée avec cette technologie, présentait un très bon état de surface interne.

Image Gallery ST 130 1

 

Cas d’application mis en avant dans un récent communiqué de presse : l’équipe de sport automobile de l’Université de Navarre a pu réduire à quelques heures (au lieu de 3 semaines), le temps nécessaire à la fabrication du moule de son collecteur d’admission, une pièce critique à la géométrie complexe.

« Le gain de temps en production permet à l’équipe de réaliser davantage d’itérations de ses conceptions et de développer des pièces finales en fibre de carbone 60 % plus légères que selon les méthodes de production conventionnelles ».

Stratasys propose bien sûr des services d’accompagnement pour aider ses clients à concevoir et dimensionner leurs outillages imprimés en 3D.


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web : Kasutan. Le Journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.