Impression 3D de composites : revue de presse


Voilà des années que l’impression 3D plastique et métallique fait le buzz, mais ce mois-ci, les composites sont à l’honneur. Plus grand, plus vite, plus résistant, avec des robots… revue de presse des annonces de la rentrée.

L’ORNL et Ingersoll vont développer ensemble une imprimante géante

Ingersoll, fabricant de machines d’usinage et de placement de fibres automatique de grandes dimensions, va travailler avec l’Oak Ridge National Laboratory pour développer Wide and High Additive Manufacturing (WHAM, Fabrication additive large et haute), dont le volume de travail mesurera 7 m x 14 m x 3 m.

Ce mois-ci, l’ORNL est aussi entré dans le livre Guinness des records pour la plus grande pièce jamais imprimée en 3D, un outillage pour le Boeing 777X en carbone/ABS.

D’après Composites Manufacturing Magazine, le 19 septembre.

Stratasys combine l’impression 3D et la robotique

Sa nouvelle technologie, développée en partenariat avec Siemens, Boeing et Ford, va « révolutionner l’impression 3D des composites ». Son démonstrateur totalise 8 axes pour placer le matériau de façon ultra-précise et orientée en fonction des contraintes mécaniques.

D’après Composites Manufacturing Magazine, le 29 août.

3Dynamic Systems lance un filament carbone à « ultra-haute résistance »

D’après 3DS, le filament renforcé de fibres de carbones courtes présente une tenue mécanique de 105MPA, ce qui est loin d’être négligeable pour de l’impression par dépôt de matière fondue, une excellente adhésion interlaminaire, et très peu de gauchissement.

D’après 3DPrint.com, le 13 septembre

La tête PH50 de Thermwood est opérationnelle

Thermwood triple la vitesse de dépose sur son matériau de référence (ABS chargé carbone à 20%) et atteint 68kg/h.

D’après le communiqué de Thermwood du 15 septembre.

Les meilleurs matériaux pour l’impression 3D carbone

Un dossier très complet sur le site engineering.com, du 23 août.

Retrouvez dans les semaines à venir ces articles traduits en français sur le Journal du Composite.

En attendant, des articles plus généralistes dans la presse française

« La fabrication additive française à la loupe », sur le site du CETIM.
« Impression 3D : les domaines qu’elle va (vraiment) révolutionner » et  « Impression 3D : à chaque besoin son procédé » sur Industrie & Technologies magazine.
« En Europe, l’impression 3D fait couler de l’encre », sur le site de la Tribune.
« Technologies d’impression 3D pour le prototypage et la production », à télécharger gratuitement sur le site des Techniques de l’ingénieur, pour la définition et les caractéristiques des principaux procédés.


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web Kasutan.           Le journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.