Stratasys s’associe à Siemens, Boeing et Ford pour développer une nouvelle technologie d’impression 3D


Dans le cadre de son programme « Shaping what’s next » (mettre en forme le futur), le leader de l’impression 3D Stratasys s’est associé à Boeing, Ford et Siemens pour développer de nouvelles technologies d’impression 3D. Une de ces technologies, que la compagnie a préparée pour le salon IMTS 2016 (International Manufacturing Technology Show) est le « démonstrateur robotique composite 3D », présenté comme une nouvelle façon de produire plus rapidement que jamais des pièces légères.

D’après Stratasys, le robot démonstrateur composite 3D est conçu pour « révolutionner l’impression 3D des pièces composites ». L’entreprise a travaillé avec Siemens pour développer cette technologie, en associant ses procédés de fabrication additive aux contrôleurs industriels et au logiciel de gestion de cycle de vie produit (PLM) de Siemens.

robotic 3d printer

Le démonstrateur utilise un système de contrôleur à 8 axes qui permet de positionner et d’orienter précisément le matériau en fonction des contraintes mécaniques tout en réduisant la nécessité d’inclure des supports qui ralentissent la fabrication. Cette technologie devrait permettre à de nombreuses entreprises de surmonter les difficultés habituellement liées à la fabrication de composites (main d’œuvre qualifiée et maîtrise de la géométrie).

« Stratasys s’appuie sur son expérience dans la fabrication d’outils, de moules d’injection et d’outillages en composite, et fait jouer ses relations avec les leaders innovants du secteur pour étendre l’application de la fabrication additive dans des environnements de production exigeants », a déclaré Ilan Levin, PDG de Stratasys.

Stratasys travaille également avec Boeing et Ford sur son démonstrateur « Infinite-Build 3D » (construction 3D infinie), qui aurait le potentiel de complètement bouleverser le secteur de l’impression 3D traditionnel avec son approche de construction continue : le plan d’impression est vertical, il n’y a donc quasiment pas de limites à la dimension des pièces dans la direction de construction. Cette technologie s’adresse aux secteurs de l’aéronautique et de l’automobile, entre autres, qui ont besoin de pièces thermoplastiques légères et de grandes dimensions.

Pour plus d’informations sur ces démonstrateurs, voyez cette vidéo de Stratasys :

Source : « Stratasys Partners with Siemens, Boeing and Ford on New 3-D Technology », Evan Milberg, Composites Manufacturing Magazine, 29 août 2016
Crédits photos : Stratasys


A propos de Magalie Castaing

Après 10 ans d’ingénierie mécanique dans le secteur de la défense, j’ai créé une entreprise de développement web Kasutan.           Le journal du composite est l’intersection de mes différents métiers : ingénierie, langues et internet.