A Paris, un Salon Nautic sous le signe des bateaux volants

Événements Applications le 15 décembre 2017

A Paris, un Salon Nautic sous le signe des bateaux volants

C’est l’une des tendances du nautisme et de la plaisance actuelle. Au lieu de flotter, les embarcations volent désormais sur l’eau grâce à un dispositif de foils, ces lames de carbone qui permettent aux bateaux de se soulever et de profiter de la portance de l’air pour voler.

Après l’hydroptère d’Eric Tabarly et Alain Thébault, toute l’industrie du nautisme a fini par croire à cette technologie vieille d’un siècle. Les bateaux liés à la performance, comme ceux qui concourent pour la Coupe de l’America, utilisent tous des foils. Ainsi Bénéteau équipe Le Figaro 3, le voilier unique de La Solitaire du Figaro, de paires de foils pour épicer la course.

Cela ne s’arrête pas là. Alain Thébault a imaginé son système de transport Sea Bubble, en s’appuyant sur le système des foils. Et les fabricants de planches à voile, de kitesurfs, de surfs ou de paddles proposent également tous des engins équipés de foils !

« C’est simple, cette année, tous les types d’embarcation ont navigué avec des foils. Un Optimist et un bateau semi-rigide ont été testés avec cette technologie, constate Alain Pichavant, le commissaire général du Salon Nautic, destiné aux professionnels de la plaisance, qui a lieu du 2 au 10 décembre, à Paris. Le foil est une vraie tendance de fond du secteur. »

Lire aussi :

Le procédé innovant d’Héol Composites pour la fabrication des foils récompensé

Quand les robots font des foils

 

Source : Le Monde