Un nouveau procédé de réparation des composites développé par Airbus

Fabrication le 14 juin 2017

airbus composite repairs a350 xwb

La procédure a été mise au point par un groupe de travail d’Airbus et validée sur un A350-900 de test. Elle s’appuie sur des techniques de réparation connues, mais innove dans les outils et le niveau d’automatisation.

L’équipe a développé un jet robotisé portable (eau + abrasifs) pour retirer la matière endommagée tout en confinant la poussière de carbone. Le robot peut accéder à des zones où le travail serait difficile pour un opérateur humain.

Les matériaux composites de remplacement sont polymérisés sur place – dans un atelier de maintenance d’un aéroport, par exemple – sans autoclave.

Le groupe de travail a également mis au point une  « salle blanche » gonflable, pour reproduire les conditions d’un environnement d’usine (température, humidité et taux de poussière contrôlés) au plus près de l’appareil.

Crédit photo : Airbus 

 

Source : Composites Manufacturing Magazine (en anglais)