Revue de presse

start up challenge world materials forum 2017

Cinq françaises nominées au start-up challenge du World Materials Forum

Applications Evénements

Elles inventent les matériaux de demain. Cinq start-up françaises figurent parmi les 14 nominées du concours d’innovation organisé par le World Materials Forum, qui se tiendra les 29 et 30 juin à Nancy, avec pour objectif de participer à découpler croissance économique et croissance d’usage des matières premières et matériaux.
Parmi les start-up nominées : Primo1D, qui incorpore dans un fil (E-Thread) des puces ultra-miniaturisées de type RFID permettant la traçabilité (rencontrée à l’occasion de Techinnov) et Woodoo, l’inventeur du bois transparent, déjà récompensé par de nombreux prix.

Source : Usine Nouvelle


Flaxtape1

Du lin unidirectionnel de Lineo utilisé par Faurecia pour des planchers automobiles

Applications Environnement

Faurecia démarre cette année la production en série de planchers et autres structures automobiles intérieures en composites à fibres de lin, pour des véhicules Peugeot.
Ces composites sont des panneaux sandwiches associant nid d’abeille et peaux en Flaxpreg, un préimprégné acrylique de fibres longues de lin produites par l’entreprise belge Lineo sous la marque Flaxtape.
Le procédé breveté de Lineo consiste à vaporiser de l’eau sur des fibres de lin étirées – au séchage, le « ciment » naturel des fibres de lin suffit à lier les fibres entre elles.
D’après Faurecia, le matériau présente des propriétés mécaniques élevées et permet d’économiser 35% en masse par rapport aux matériaux concurrents.

Source : Inside Composites (en anglais)


avion big 1024x301

Des matériaux autoréparables pour l’aéronautique prêts dans 5 ans ?

Matériaux

C’est l’espoir que porte l’équipe de recherche du projet européen Hipocrates sur les polymères autoréparables intégrés aux résines composites de l’aviation.

Les recherches ont porté sur des solutions (ajout de microcapsules ou de matériau réparant à activer) compatibles avec des résines époxy, les plus utilisées dans l’aéronautique. Les tests ont démontré une augmentation de 5 à 10% de la résistance en compression après réparation par rapport à la même propriété à l’état neuf.

Cependant, la route est encore longue pour atteindre l’industrialisation.

Source : Techniques de l'Ingénieur


FDM Nylon 12CF 3D printing stratasysjpg

Stratasys lance un filament nylon/fibres de carbone pour l’impression 3D

Impression 3D

Le filament contient 35 % en masse de fibres de carbone coupées, et est compatible de l’imprimante par dépôt de fil fondu Fortus 450mc, après une mise à jour logicielle et matérielle.

Cette nouvelle référence présente la plus haute raideur spécifique de la gamme de filaments de la marque. Les applications suggérées sont le prototypage rapide, la réalisation d’outillages ou de pièces fonctionnelles, en remplacement du métal.

Source : Composites World (en anglais)


safran nacelles iris opening augmented realitycsafran

Safran Nacelles inaugure une nouvelle solution automatisée de contrôle non destructif par thermographie infrarouge et réalité augmentée

Contrôle

Le processus de CND, unique au monde, s’appuie sur un moyen robotisé, appelé IRIS (Infra Red Inspection System) qui utilise la thermographie infrarouge pour relever des données. Après traitement, elles sont ensuite analysées par un inspecteur à l’aide d’un logiciel spécifique de visualisation et, le cas échéant, les zones à vérifier sont projetées par réalité augmentée sur la pièce.

Le moyen est capable de contrôler des pièces en composite complexes, de grande taille (de 3 à 12 m²) et d’épaisseur variable, en réduisant de 50% le temps de cycle d’inspection. Un procédé mis au point pour les programmes nacelles A320neo LEAP-1A et A330neo Trent 7000, dont les montées en cadence de production sont très fortes dans les trois années à venir.

Source : Safran