Revue de presse

boom supersonic xb 1

Boom Technology dévoile la définition du démonstrateur supersonique du XB-1

Applications Entreprises

Au salon du Bourget, Boom Technology a dévoilé la définition du démonstrateur échelle réduite du XB-1, un avion commercial supersonique à haute teneur en composites.
Son premier vol, prévu l’année prochaine, en fera l’avion civil le plus rapide du monde, et a pour objectif d’éprouver en vol les technologies clés du transport supersonique « grand public ».

Le démonstrateur s’appuiera sur des moteurs General Electric, des préimprégnés carbone de TenCate et des composants imprimés 3D par Stratasys.

Comme Boom le détaille sur son site internet, les composites à fibres de carbone présentent plusieurs avantages par rapport à l’aluminium :

« Les composites carbone nous permettent de produire la forme aérodynamique idéale à moindre masse, et supportent mieux que l’aluminium la chaleur et les contraintes du vol supersonique. À Mach 2.2, le nez et les bords d’attaque de notre appareil atteignent 150°C à 170°C. Les composites se dilatent beaucoup moins que le métal sous l’effet de la chaleur, ce qui simplifie la conception. »

L’assemblage final du démonstrateur est en cours. Boom a enregistré 76 commandes pour le XB-1, dont la mise en service est prévue pour 2023.

Source : Composites Manufacturing Magazine (en anglais)


welding Stelia Groupe Institut de Soudure

STELIA Aerospace développe le soudage par induction des thermoplastiques

Entreprises Fabrication

STELIA collabore avec l’Institut de Soudure pour développer un fuselage en composite thermoplastique soudé pour un avion commercial monocouloir.

STELIA Aerospace a investi plusieurs M€ depuis deux ans dans le projet de recherche « Arches Box TP », au sein de la plateforme CORAC, aux côtés de cinq partenaires experts dans le domaine des structures thermoplastiques (PORCHER Industries, AVIACOMP, le CETIM de Nantes, le Groupe Institut de Soudure et SINTEX NP).

L’objectif de ce projet était le développement d’un démonstrateur de structure thermoplastique générique, pour permettre une première évaluation interne de ces technologies dans un contexte industriel. Il était présenté en avant-première au Bourget.

Source : Composites World (en anglais)


drone solaire aquila

Un deuxième vol sans encombre pour Aquila, le drone solaire géant de Facebook

Applications Entreprises

Le projet de réseau de drones solaires en compsites développé par Facebook a franchi une nouvelle étape. Après un premier vol test réussi en juillet dernier, le drone Aquila a effectué un deuxième vol sans escale avec succès. 

Plusieurs modifications ont été apportées à l’appareil depuis le premier essai : des spoilers ajoutés aux ailes ; des centaines de capteurs incorporés pour collecter de nouvelles données ; le logiciel de pilotage automatique a été révisé ; un mécanisme d’arrêt horizontal des hélices pour accompagner l’atterrissage a été installé…

L’occasion de relire : Un drone solaire pour connecter les zones isolées à internet

Crédit photo : Facebook/ www.housetribeca.com

Source : Usine Nouvelle


boeing 737 max 10

Le nouvel avion Boeing de taille moyenne aura un fuselage en composites

Entreprises

Au salon du Bourget, Boeing a fait sensation en dévoilant des détails au sujet de son nouvel appareil de taille moyenne, très attendu, que beaucoup dans l’industrie appellent le « 797 ». Tout comme le 787 Dreamliner, le 797 aura un fuselage tout-composite. Dans ses annonces précédentes, Boeing avait indiqué que seule la voilure du 797 serait en composites.

Toutes les options de fabrication seraient envisagées pour les structures composites du 797, y compris différentes technologies hors autoclave.

Boeing a également annoncé le lancement du 737 MAX 10, avec déjà plus de 240 commandes enregistrées. Le 737 MAX 10 sera équipé de moteurs LEAP-1B, qui emportent aussi plusieurs structures innovantes en composites.

Source : Composites Manufacturing Magazine (en anglais)


olikrom

Les revêtements d’Olikrom changent de couleur en cas de défaillance

Contrôle

La société bordelaise Olikrom, présente au salon du Bourget, a mis au point des revêtements « intelligents », capables d’évoluer en fonction des changements observés dans leur environnement. De nombreux industriels se montrent intéressés, dont Airbus, qui développe avec la start-up des revêtements permettant d’identifier à l’oeil nu tout impact sur des matériaux composites.

Source : Industrie & Technologies





IDEC Sport
Pour répondre à la question de la durabilité d’une pièce, il a fallu développer les moyens de regarder comment fatigue un composite. Ce fut l’objet de la thèse : « Contribution à l’étude de la résistance à la compression des stratifiés composites à fibre de carbone haut module. Cas des chargements statiques et cycliques ».

Gsea Design, un pas de plus vers la maîtrise des composites en fatigue